La fraude suppose que l'assuré.e a fait preuve de mauvaise foi, qu'il a intentionnellement déformé la réalité afin de tirer parti de la situation.
La fraude peut être présente tout au long de la vie d’un contrat :
- À la souscription, si l'assuré dissimule une partie de la vérité dans le but de réduire le risque.
- À la déclaration d'un sinistre si les circonstances du sinistre sont déformées.

La fraude peut engendrer de lourdes sanctions, mieux vaut prendre le temps à la souscription et lors de la déclaration de sinistre afin de ne pas faire de fausses déclarations.

Avez-vous trouvé votre réponse?